Les Chroniques des membres de La Gauche Moderne

La Gauche Moderne aux Législatives pour défendre ses idées

Publié le 18 Mai 2012

Chronique de Simon-Pierre Trezeguet :


La France a donc un nouveau président, puis un nouveau gouvernement.


La Gauche Moderne avait décidé de soutenir Nicolas Sarkozy, pour ses qualités avérées de leader et parce qu'il nous semblait que son programme était plus adapté à la situation de crise qui menace notre pays et l'Europe. Les mêmes doutes nés du programme de François Hollande, à la fois dispendieux et inadapté pour relancer la compétitivité de notre pays, font que La Gauche Moderne participera aux Législatives à venir sous sa bannière (23 candidats) et en s'engageant aux côtés des candidats du Nouveau Centre, du Parti Radical, et, dans certains cas, des candidats de l'UMP.


Pourtant, hommes et femmes du centre gauche, nous regardons sans hostilité, mais avec exigence et intérêt les premiers pas du nouveau président. De tout notre cœur, de toute notre âme, nous espérons que François Hollande réussira à réformer et à relancer notre pays. Nous espérons que ses réformes seront plus conformes à ses idées personnelles, pas si éloignées des nôtres, qu'à son programme, ses promesses et aux exigences de ses alliés.


Le meilleur moyen d'aider François Hollande à mettre en œuvre des réformes réalistes, utiles et justes est de soutenir les candidats LGM et les candidats soutenus par LGM. En effet, plus il y aura de députés Front de Gauche ou Écologistes, plus les réformes multiplieront les dépenses et moins elles s'attaqueront aux obstacles à la compétitivité de la France.  Plus il y aura de députés soutenus par LGM, plus les réformes favoriseront l'amélioration de la compétitivité du pays, plus les dépenses seront maîtrisées.


La Gauche Moderne approuvera les mesures gouvernementales si elles sont conformes aux propositions qu'elle défend. La Gauche Moderne s'opposera aux réformes qui lui sembleront inadaptées ou contraires aux intérêts de la France. Sans esprit partisan. Sans arrière-pensées politiciennes. Avec une exigence de vérité, de justice et de réforme.


Simon-Pierre Trezeguet