Reportage LCP : Les Assises de la prévention de la délinquance

Dans le cadre de la mission sur la prévention de la délinquance des jeunes confiée par le Président de la République à M. Jean-Marie Bockel, le secrétaire d’Etat à la Justice préside « Les Assises de la Prévention de la délinquance juvénile » le jeudi 14 octobre 2010 à la Cour d’Appel de Paris.

Après avoir auditionné de nombreux témoins et acteurs de la prévention de la délinquance juvénile, s’être déplacé sur le terrain en France et en Europe, Jean-Marie Bockel a réuni tout au long de cette journée élus, magistrats et acteurs associatifs afin qu’ils partagent leurs expériences et propositions. La mission de M. Bockel se conclura par la remise de son rapport au Président de la République lors de la semaine du 18 octobre

Retransmission en différé du 15 octobre sur LCP Assemblée Nationale.

 

Minutes de la retransmission en différé du 15 octobre sur LCP Assemblée Nationale.

Les assises de la Prévention de la délinquance juvénile présidées par
Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la justice. Dominique Rizet présente
la rencontre. Nicolas Sarkozy a confié cette mission sur la délinquance
juvénile à Jean-Marie Bockel, le contenu des débats, les idées et les pistes
de réflexion de ces assises enrichiront le rapport qui sera remis avant la
fin du mois au président de la République. 09:29:40 Déclaration de
Jean-Marie Bockel. La délinquance juvénile comme fléau, représente un enjeu
de rassemblement et de confiance. La politique de sécurité doit être
amplifiée mais doit se baser sur la répression et la prévention. 09 :32:01
Message du président de la république, lu par Jean-Marie Bockel. Retour sur
le plan de prévention de la délinquance et d'aide aux victimes. Les
caractéristiques des actes violents de mineurs. La politique pénale ne doit
pas se contenter de l'enfermement. Les centres éducatifs fermés constituent
une alternative utile à l'incarcération pour une prise en charge évolutive.
La réforme de l'ordonnance de 1945 pour une justice plus rapide. La question
principale est celle de l'éducation, la réforme du système éducatif pour
prévenir la délinquance juvénile. Des états généraux de la sécurité à l'
école ont été convoqués en Avril par le président, le premier ministre et le
ministre de l'éducation pour des mesures concrè ;tes qui sont entrées en
vigueur à la rentrée. Des outils de repérage des "décrocheurs" sont
développés. 09:37:43 Présentation des établissements de réinsertion
sociale qui relèvent de la justice pénale. Les nouveaux règlements
intérieurs des établissements scolaire devront être appliqués. 09:39:31 Le
lien entre allocations familiales et exercice de l'autorité parentale, la
sanction interviendra en dernière instance.
09:40:38
Les assises de la Prévention de la délinquance juvénile présidées par
Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la justice. Intervention de
Jean-François Copé , député - maire de Meaux dont la ville a été récompensée
par le prix français de la prévention de la délinquance en 2009. Des
interrogations et doutes en raison de la difficulté que ce sujet présente.
La banalisation de la violence est préoccupante. Les jeunes sont de plus en
plus violent et de plus en plus tôt. 09:43:44 Intervention de maitre Jean
Castelain, bâtonnier de Paris. Le barreau de Paris se félicite de collaborer
activement dans le cadre de ce programme. 09:44:39 Premier débat. Marine
Boisson, c entre d'analyse Stratégique : le contenu des recommandations des
grands organismes internationaux a été étudié par le centre, avec une
identification des stratégies depuis la fin des années 1980 dans le domaine
de la responsabilisation des parents. Les actions de soutien à la
parentalité,qui reposent sur le volontariat notamment, puis la
responsabilisation lors de faits avérés, avec la contrainte et la sanction
graduée. Un registre souvent oublié, celui de l'implication des parents de
mineurs délinquants, dans les procédures judiciaires ou de médiation. Les
recommandations internationales portent sur le premier registre, l'ONU, le
conseil de l'Europe, le parlement européen, l'OMS préconisent l'intervention
précoce sur une base de volontariat. 09:47:22 Déclaration de Nadine Morano,
secré taire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité. La famille
comme rôle prépondérant, aujourd'hui familles monoparentales, immigration
qui a été concentrée dans certains quartiers. Un comité de soutien à la
parentalité va voir le jour prochainement. Préfets, associations familiales
et CAF vont intervenir. 09:50:01 Marine Boisson revient sur l'importance de
la petite enfance. L'absentéisme scolaire est plus importants dans les
lycées professionnels, le parent n'est alors plus nécessairement le levier.
09:52:17
Les assises de la Prévention de la délinquance juvénile présidées par
Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la justice. Bernard Reynes, député
maire de Chateaurenard revient sur la loi de 2007 pour la prévention de la
délinquance. Le représentant des forces de l'ordre, les travailleurs sociaux
et un représentant de l'éducation nationale , cellules qui s'adressent à
tout public. Le rôle du maire est important. 09:55:34 Jean-Claude Marin a
remis un rapport en 2009 sur le phénomène des bandes à Paris, concernant les
mineurs, il présente les conclusions. La responsabilisation des parents par
le biais répressif pour arriver à la prévention. Le délaissement de l'enfant
es t un délit, le policier intervient pour savoir si c'est caractérisé,
absence de réactions aux courriers de l'éducation nationale, absence de
réactions aux services sociaux de la ville. Une procédure contre les parents
est ouverte après vérification. Un stage de restauration de l'éducation
parentale est proposé par la suite. 10:00:27 Jean-Luc Deroo, maire D'
Halluin, présente son travail concernant la prévention de la délinquance
juvénile : le soutien à la parentalité. Présentation des "ateliers parents",
sur la base des finances de la ville, puis accompagnement par les caisses d'
allocation familiales et l'Etat. 10:03:31 Intervention de Jean-Pierre
Rosenczveig, vice pdt du tribunal de grande instance de Bobigny. Intégrer la
dimension culturelle à la question de la prévention de la d&eacu te;linquance. Le
redéploiement des pouvoirs au sein de la famille pose problème.
10:10:19
Les assises de la Prévention de la délinquance juvénile présidées par
Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la justice. Jean-Claude Marin revient
sur la responsabilité pénale parentale. 10:11:47 Intervention de
Jean-Pierre Rosenczveig, vice pdt du tribunal de grande instance de Bobigny.
10:12:42 Intervention de Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la politique de
la ville. 10:13:24 Déclaration de Luc Chatel, ministre de l'éducation
nationale, porte parole du gouvernement. La prévention de la délinquance
fait partie des missions de l'école. 10:14:50 Déclaration de Jean-Marie
Bockel, qui conclut la séance de travail.