L'actualité de l'Union

des Démocrates et indépendants

Publié le 06 Décembre 2012

Communiqué de Jean-Louis BORLOO et François ZOCCHETTO

Communiqué de Jean-Louis BORLOO et François ZOCCHETTO

Suite à leur rencontre avec le Président de la République
dans le cadre des consultations sur les préconisations de la Commission Jospin

Jean-Louis BORLOO, Président de l’UDI et François ZOCCHETTO, Président du Groupe UDI-UCR au Sénat, à l’issue de l’entretien qu’ils ont eu hier avec Monsieur le Président de la République, dans le cadre de la consultation des partis politiques sur les préconisations du Rapport de la Commission de rénovation et déontologie de la vie publique présidée par Lionel Jospin, tiennent à saluer cette démarche républicaine.

Ils ont tout d’abord tenu à souligner le travail argumenté, sérieux et approfondi de la Commission Jospin qui permet d’ouvrir un débat serein.

Messieurs BORLOO et ZOCCHETTO ont fait part de leur adhésion aux préconisations du Rapport Jospin concernant :

les modalités de déroulement de l’élection présidentielle en particulier le remplacement des 500 parrainages d’élus au profit de 150 0000 parrainages par les citoyens, ainsi que l’horaire de clôture unique des bureaux de vote à 20h;

le maintien du calendrier actuel (élections présidentielles puis élections législatives) ainsi que l’anticipation de deux mois de la date de ces élections ;

l’introduction d’une part de proportionnelle pour l’élection des députés et sénateurs pourvu qu’elle ne soit pas source d’instabilité.

En outre, ils ont apporté leur soutien aux recommandations de la Commission sur la très délicate problématique de la prévention des conflits d’intérêt.

Quant à l’évolution concernant le cumul des mandats, ils ont rappelé que la Commission, elle-même, souligne que « la loi peut difficilement prétendre effacer en une fois une telle tradition. La commission inscrit sa proposition dans la perspective d’une évolution vers un mandat unique, mais elle n’a pas jugé souhaitable de proposer d’en brusquer l’échéance ».

Enfin, ils ont tenu à réitérer au Président de la République leur opposition à tout report des élections cantonales et régionales.