Vœux du Président de la République : Trois pistes fécondes

Avec tout le sérieux nécessaire, en ce temps de crise, le Président de la République, a clairement dit aux Français la réalité de la situation : 30 ans de désordres et de financiarisation de l’économie, mènent le monde au bord des pires dangers.

La volonté d’adapter notre modèle social solidaire est la seule voie pour garder ce qui fait la force de notre république, et permet encore la cohésion de notre société. C’est le refus d’abandonner notre modèle, qui permettra de créer les richesses qui seules désendetteront durablement la France.

Les trois pistes présentées par le Président correspondent à ce que La Gauche Moderne a déjà exprimé comme des priorités vitales. Que ce soit :

  • la formation des personnes privées d’emploi ;
  • un financement de la protection sociale qui ne repose pas seulement sur le travail mais mette aussi à contribution les importations ;
  • ou la taxe sur les transactions financières.


La Gauche Moderne ne peut que se féliciter de ces propositions.

La Gauche Moderne
31 décembre 2011