Une nouvelle Animatrice dans la fédération de LGM de l’Aisne (www.aisnenouvelle.fr)

SAINT-QUENTIN (Aisne) - Depuis le départ d'Antonio Ribeiro en avril dernier, La Gauche moderne n'avait plus d'animateur départemental.

Sa remplaçante Ghislaine Target - qui n'était autre que sa suppléante lors des dernières élections cantonales - a été adoubée samedi après-midi par Christian Debève, délégué général du parti de Jean-Marie Bockel, accompagné de Bernard Hellal, responsable du mouvement dans l'Oise.
Infirmière libérale, la Saint-Quentinoise - native de Douai et âgée de 55 ans - est encartée depuis deux ans. « M. Debève m'en a parlé [de la fonction d'animateur, ndlr]. J'étais d'accord. Je vais me démarquer un peu de M. Ribeiro. » C'est préférable si l'on se réfère à certains billets postés par l'ex-leader local de La Gauche moderne sur son blog de l'époque…
Future candidate aux municipales ?
A l'évocation de son nom d'ailleurs, les visages se crispent. « On n'est pas là pour parler d'Antonio Ribeiro, mais de Ghislaine », s'agace Christian Debève. Et de reprendre : « ll avait eu des propos maladroits. Antonio Ribeiro n'a pas 40 ans d'expérience politique. On est un jeune parti, quand il y a des erreurs, on essaie de leur [aux militants, ndlr] expliquer. La décision formelle du comité permanent de La Gauche moderne a été de l'exclure. Mais, M. Ribeiro a compris de lui-même puisqu'il a décidé de partir […] Il ne sait plus où il est lui-même ».
Pour Ghislaine Target, qui avoue entretenir toujours des « relations courtoises » avec son prédécesseur avec lequel elle est « amie depuis 30 ans », « tout est à [désormais] refaire, à monter ». « Il faut savoir rester humble. Nous allons monter un bureau politique à la rentrée et avoir des adhérents [ils sont moins d'une dizaine actuellement mais le chiffre exact ne nous a pas été communiqué*, ndlr] », souffle la nouvelle animatrice départementale qui n'exclut pas d'être candidate aux municipales de 2014.

*Selon Antonio Ribeiro, tous les anciens membres de La Gauche moderne 02 l'auraient rejoint dans son nouveau parti Gauche moderne et républicaine.

Retrouvez cet article de Nasséra LOUNASSI paru sur le site www.aisnenouvelle.fr