Un nouvel animateur pour la Fédération des Pyrénées Atlantiques (64)

« Urieta c'est dépassé » - Article Sud-Ouest :
Du passé,
La Gauche Moderne fait, avec un nouvel animateur de 29 ans.

Trois semaines après le départ fracassant d'Yves Urieta et de ses amis, Christian Debeve, délégué général de la Gauche moderne, était à Pau, samedi, pour adouber le nouvel animateur (responsable départemental) du mouvement : Aurélien Goyetche, 29 ans, de Gabaston.

Celui-ci a anciennement flirté avec le CPNT, au nom de la défense de la ruralité à laquelle il reste, dit-il, très attaché. Puis milité à l'UMP, jusqu'en 2009. Sur le plan personnel, Aurélien Goyetche est en passe de créer son entreprise, dans le secteur de la communication.

La formule a manifestement été très étudiée : « Yves Urieta, c'est dépassé, c'est du passé », dit Christian Debeve. Comprenons que la page est définitivement tournée, dans le micro parti dont le délégué général observe implicitement que l'ancien maire de Pau n'a pas fait croître et multiplier les adhérents : « Ils étaient 137 à jour de leurs cotisations en 2010, 31 en 2011. »

La Gauche moderne scrute désormais l'horizon des législatives où elle alignera 23 candidats titulaires, au sein de l'Ares (Alliance républicaine écologique et sociale), partenaire de l'UMP.

Localement, Nadine Birabent sera la suppléante de Thibault Chenevière (Nouveau centre), dans la 1re circonscription des Pyrénées-Atlantiques dont Martine Lignières-Cassou est la suppléante.

Le président de la Gauche moderne, Jean-Marie Bockel et Jean-Louis Borloo viendront tour à tour en Béarn soutenir la candidature de Thibault Chenevière.

Retrouvez cet article paru le 16 avril 2012 sur le site de sudouest.fr