Récidive-Bockel : « Pas besoin d'une loi »

Nicolas Sarkozy a finalement renoncé à une nouvelle loi contre la récidive et il a remis jeudi à Eric Ciotti son ordre de mission sur l’exécution des peine avec un certain nombre de pistes. Invité d'Europe 1 vendredi matin, Jean-Marie Bockel, ancien secrétaire d'Etat à la Justice a jugé qu'il n'y avait "pas forcément besoin d'une loi" sur cette question de la récidive. D'autres dispositifs existent, tels que le "bracelet électronique pour maintenir la pression en permanence sur ces personnes".

"10.000 personnes sont dehors et posent problème" a dit Jean-Marie Bockel qui a stigmatisé le manque de suivi et le manque de place pour les condamnés français. "La saturation des prisons est un problème régulièrement dénoncé en France", a dit le sénateur.

Pour y remédier, le fondateur de la Gauche moderne a défendu bracelet électronique et les prisons ouvertes, sans barreau, où les condamnés s'engagent à ne pas s'évader. "Cela coûte moins cher", a indiqué Jean-Marie Bockel, ajoutant que dispositif pourrait concerner "5 à 6.000 personnes sur les 60.000 détenus français".

Retrouver cet article publié le 28 janvier 2011 sur le site d'Europe 1