Réaction aux discours de Nicolas SARKOZY et de François HOLLANDE

Communiqué de La Gauche Moderne

La quasi simultanéité des discours, cet après midi, de François HOLLANDE et Nicolas SARKOZY a permis aux Français de bien mesurer le choix qu’ils auront à faire dans 50 jours. Le débat présidentiel a retrouvé le niveau que peuvent en attendre les citoyens après les provocations de Bayonne et les amalgames douteux de Nancy.

Nicolas SARKOZY s’est adressé aux Français très directement, sans fioritures et sans détours. Il a abordé les vraies questions que se posent les Français sur la Justice et l’immigration, avec courage et lucidité. Il a rappelé les valeurs de notre République et ses exigences. Dans la République, il n'y a pas de place pour le communautarisme et pas davantage pour la discrimination.

François HOLLANDE dans un discours habile et ciblé sur certaines clientèles électorales, a disserté sur les hauts fonctionnaires et ne s’est pas montré en phase avec les sujets qui préoccupent les Français.

Le vote des étrangers est un vrai débat, complexe, difficile, qui interroge notre conception de la citoyenneté, notre rapport à la nation, et nos valeurs républicaines. La Gauche Moderne souhaite que le débat sur le vote des étrangers soit digne, responsable et respectueux. Il devra faire l'objet d'une consultation des Français, hors de toute surenchère électorale, et hors de tout clientélisme communautariste.

Sur la question de la viande hallal, Nicolas SARKOZY a su, lui, trouver les mots pour dire les choses sans offenser quiconque.
Il a su, pour répondre à une vraie question, faire la proposition équilibrée (l'étiquetage) qui respecte les choix alimentaires de chacun.