Législatives : depuis dimanche, l'autre campagne s'accélère - La Voix du Nord

Lille - Sans suspense dans la 1re

Dans la 1re circonscription, dont une majorité du territoire se trouve à Lille, peu de place au suspense. Même si le candidat PS sortant Bernard Roman assène souvent que « rien n'est jamais acquis », il est difficile de croire qu'il se sente inquiété. Les électeurs de la première ont accordé 62 % de leurs voix à François Hollande et 38 % à Nicolas Sarkozy. Partout, l'avance du candidat socialiste est nette : 58 % à Loos, 57 % à Ronchin, 54,4 % à Faches-Thumesnil, 72 % à Lille-Sud, 77,5 % à Moulins, 57 % dans le Centre, qu'on pourrait penser moins acquis à la gauche. En outre, même si les législatives n'appellent pas toujours les mêmes comportements électoraux que la présidentielle, Bernard Roman jouira en juin d'un vrai capital : sa notoriété et sa présence sur le terrain. En outre, Hervé-Marie Morelle, le candidat investi par l'UMP, voit un nouvel élément, qui pourrait disperser les voix de droite : la candidature probable de Brigitte Mauroy (Gauche moderne). « J'ai bien l'intention d'être au second tour , prévient H.-M. Morelle, en mobilisant ma réserve de voix, en ramenant les électeurs FN vers l'arc républicain. » Depuis dimanche, il se dit « le seul rempart à la gauche sur ce territoire ».

Dans la 2e, dont le territoire touche un morceau de Fives (70 % pour François Hollande dimanche soir) et Hellemmes (66 %), on ne sent pas d'inquiétude non plus chez la jeune candidate PS Audrey Linkenheld. Cependant, son adversaire écolo Éric Quiquet a lancé sa campagne tôt, s'appuie sur son expérience et sa notoriété, et pourrait venir brouiller les cartes. Eva Joly n'a recueilli que 3,18 % des voix à Villeneuve-d'Ascq, ville phare de la 2e , mais c'est un électorat « stratège » estimait alors le candidat EELV, électorat qui cherchait surtout à contrer le FN. Toujours motivé, Éric Quiquet recevra jeudi à Hellemmes Bastien François, conseiller régional EELV d'Île-de-France, cofondateur de la convention pour une 6e République. •

Retrouvez cet article paru le 8 mai 2012 sur le site www.lavoixdunord.fr