Jean-Marie Bockel est venu soutenir Denis Soliveres à Castres

«Un honneur et un plaisir». C’est ainsi que Denis Soliveres a remercié Jean-Marie Bockel d’être venu le soutenir dans cette campagne électorale des municipales. Le candidat UDI à la mairie de Castres recevait en effet hier à Castres le sénateur UDI du Haut-Rhin, vice-Président de l’UDI, président de la Gauche Moderne, vice-Président du Parti Radical et ancien ministre du commerce et des anciens combattants. «Ce soutien est important car le «label Bockel», qui est au-delà des clivages avec une capacité à rassembler et être dans l’ouverture, est le sens profond de notre campagne», a déclaré Denis Soliveres. «Unir et rassembler plutôt que cliver et diviser c’est le creuset du centrisme» a ajouté Philippe Folliot le député tarnais centriste présent également pour accueillir son ami Jean-Marie Bockel. «Vous avez les compétences et les capacités pour fédérer les énergies et faire gagner cette magnifique ville et son agglomération», a affirmé le cadre de l’UDI qui a pu visiter le centre-ville de la sous-préfecture. L’occasion pour Denis Soliveres de faire valider à l’ancien ministre du commerce ses propositions pour le centre-ville. «Il faut mouiller le maillot pour créer de l‘activité» a lâché le candidat après que son colistier Pierre de la Dure a détaillé un programme «d’offensive commerciale» pour redynamiser l’Écusson.

Br. M.

Retrouvez cet article paru le 09/03/2014 sur le site www.ladepeche.fr