Conférence de presse du Président de la République - Communiqué de Jean-Marie Bockel

Conférence de presse du Président de la République :

Communiqué de Jean-Marie Bockel

« Ayez le courage, Monsieur Hollande, de mettre en œuvre les réformes sociales-libérales dont notre pays a besoin »


Paris, le 14 janvier 2014

Le président de la République a tenu ce mardi la troisième conférence de presse de son quinquennat. Au-delà des récentes polémiques, c’est bien sur le front de l’économie et l’emploi que les Français attendaient des réponses du chef de l’Etat.

Certes le Président Hollande a pu lors de cet exercice définir un cap en termes de méthode et de calendrier ; et apporter quelques précisions sur les mesures qu’il entend initier afin de remettre en mouvement notre pays, notamment par le biais de son « pacte de responsabilité » à destination des entreprises.

Ce chantier annoncé en faveur de l’emploi et de la croissance, qui s’articule autour de « l’approfondissement, l’accélération et la clarification » de nos politiques publiques, mérite examen. Mais il faut surtout aller plus loin et mettre en œuvre sans tarder les réformes sociales-libérales dont notre pays a besoin.

De quoi s’agit-il ? En quelques mots, de réformer et moderniser l'Etat dans le sens de davantage de performance – c'est l’aspect libéral – tout en préservant la cohésion sociale et le devenir des plus humbles – c'est l’aspect social.

Si François Hollande, que j'ai connu en social-libéral aux côtés de Jacques Delors avant qu’il ne devienne l’homme de la synthèse impossible à la tête du PS, semble avoir pris conscience de l’intérêt de cette démarche, les écueils dogmatiques, comme la fuite en avant des emplois publics, doivent plus que jamais être évités.

Il convient désormais, au-delà de ces annonces, de passer aux actes ! Ce « tournant social-libéral » implique en effet de faire preuve de courage politique. Mais à l’heure de la défiance du politique, l’enjeu est tout autre : c’est l’avenir et le redressement de notre pays…