Communiqué de Presse de La Gauche Moderne

Paris, le 5 novembre 2010  

Communiqué de presse



Les Socialistes et les Verts sont décidément amusants. La fureur dans laquelle les met le rapport sur la Prévention de la Délinquance que j'ai présenté à M. le Président de la République avant-hier, continue d'heure en d'heure à susciter leur colère. Loin de s'intéresser à l'essentiel, mes propositions sur le renforcement de la parentalité, le retour de la République dans les quartiers, ils montent en épingle et combattent une proposition, que du reste ils triturent pour qu'elle corresponde à leurs fantasmes, concernant le diagnostic précoce de la souffrance décelable chez les enfants dès leur plus jeune âge.
L'explication de cette attitude est sans doute à rechercher du côté de Sigmund FREUD. Quand on a été 20 ans au pouvoir, quand on a "blablaté" 20 ans sur la prévention sans rien faire, bien sûr que c'est dur de voir La Gauche Moderne que j'anime relever le gant et proposer une grande politique sur ce sujet que la Gauche française a malheureusement laissé en déshérence.
Voilà la grande politique que je propose, et qu'il convient de mener aujourd'hui.


Jean-Marie BOCKEL
Président de La Gauche Moderne