Communiqué de La Gauche Moderne : Mort d'Oussama Ben Laden

Communiqué de La Gauche Moderne du 2 mai 2011

Mort d'Oussama Ben Laden
Une grande victoire, 
pas la fin de la guerre contre le terrorisme...


Plus personne n'osait y croire. Après 10 années d'une traque effrénée, pavée de victimes innocentes, la mise hors d’état de nuire du chef de file du terrorisme fondamentaliste sunnite est enfin une réalité.

C'est avant toute chose une véritable libération pour les nombreuses familles qui ont souffert et perdu tant d'êtres chères dans les attentats revendiqués et les actions menées par les mouvements affiliés à Al Qaida en Afghanistan, au Pakistan, en Irak, au Sahel tout comme au sein même de l'Europe.

La France a souvent été désignée comme une cible, comme en témoignent les prises d'otage à mettre à l'actif de celui qui se présentait comme le chef de file "incontesté" de tous les fondamentalistes disséminés à travers la planète.

Ne nous le cachons pas, le risque était déjà grand d'attentats sur le sol européen. Cette action des forces spéciales américaines, en étroite relation avec les services pakistanais, inaugure une nouvelle phase de la lutte contre la terreur.

Celle-ci risque de durer et appelle de la part de chacun d'entre nous et des services compétents de l'Etat, une vigilance de tous les instants.

C'est au prix de cette "résilience" qu'appelle La Gauche Moderne, qui fonde la première ligne de défense de notre société que le mouvement fondamentaliste sortira davantage affaibli et in fine sera défait.