Communiqué de Jean-Marie BOCKEL

Forum de Davos :

la parole de François Hollande doit être à la hauteur des enjeux


La réponse sécuritaire à la menace terroriste et djihadiste est nécessaire, mais insuffisante. Le djihadisme se nourrit, entre autres maux, des écarts de niveau de vie et de développement de par le monde. La redistribution des richesses au bénéfice des plus pauvres, qu'il s'agisse des individus ou des pays, constitue donc un levier indispensable pour combattre le terrorisme.

Or, cette année, le forum de Davos est consacré aux risques que les inégalités font peser sur l'économie. Premier pas pour réduire ces inégalités, l'UDI estime urgente une offensive internationale résolue et concertée contre la pratique des "paradis fiscaux".

Dans ce contexte, François Hollande aura finalement, lors de son discours de Davos, une responsabilité historique : porter devant un parterre de hauts dirigeants mondiaux le message solennel du pays frappé par les attentats djihadistes de janvier.

Il est crucial que le président de la République, à cette occasion, ait une parole à la hauteur de ses responsabilités.

L'UDI appelle François Hollande à exprimer, au nom de la France, l'urgence de déployer une très grande coalition internationale contre les foyers de terrorisme. Entre droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et droit des nations à se défendre face à la barbarie, l'UDI appelle également François Hollande à exposer une nouvelle doctrine géopolitique française.

Jean-Marie Bockel

Vice-Président de l'UDI et Président de La Gauche Moderne