communiqué de Jean-Marie BOCKEL : accord sur le nucléaire iranien

 

L’accord sur le nucléaire iranien « va dans la bonne direction » mais n’est « qu’une étape »

L’UDI estime que l’heure n’est pas encore à la satisfaction. Cet accord n’est qu’une étape. Il fixe un cadre général, à l'intérieur duquel un accord définitif reste à négocier dans les trois mois qui viennent.

L’UDI constate néanmoins que cet accord d’étape va dans la bonne direction. En échange de la fin des sanctions économiques, il y est question de contrôles plus rigoureux du programme nucléaire par l’AIEA, de deux tiers de centrifugeuses en moins, et d’une chute du stock d’uranium enrichi de 10 000 kilos à 300 kilos.

Si ces points sont confirmés lors du prochain accord, ce serait la fin pour longtemps de la menace nucléaire iranienne. Cela étant, l’UDI regrette que les négociations n’aient pas pu inclure la pleine reconnaissance mutuelle de l’Etat d’Israël et de l’Iran : c'eût été un formidable facteur de paix et de stabilisation pour la région.

Jean-Marie BOCKEL

Vice-Président de l'UDI

Porte-parole en charge de la politique étrangère

et

Président de La Gauche Moderne