Communiqué de Jean-Marie BOCKEL

 

Communiqué sur le massacre des étudiants de Garissa

 

Le massacre par le groupe  islamiste al-Shabbaab de 148 étudiants, chrétiens pour la plupart, de l’université de Garissa au Kenya s’inscrit dans un engrenage d’attentats terroristes aveugles, dont les premières victimes sont les populations civiles, très souvent musulmanes. Néanmoins, on ne peut que déplorer une recrudescence d’attentats ciblés, perpétrés par des terroristes islamistes à l’encontre de certains groupes ethniques, comme les Yézidis, mais aussi à l’encontre des populations chrétiennes.

Contrairement à leurs déclarations, les groupes terroristes ne représentent qu’eux-mêmes et leur vision fanatique de la religion.

Ces actes inqualifiables, aux conséquences tragiques, s’inscrivent dans un climat plus général de volonté d’éradication des communautés chrétiennes, les « Chrétiens d’Orient », dans un certain nombre de pays du monde arabo-musulman. Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de les protéger.

L’UDI exprime son indignation, sa solidarité et son engagement pour que les Chrétiens d’Orient, à l’instar de toutes les religions persécutées, puissent à nouveau vivre en paix avec leurs voisins, les populations musulmanes, avec lesquelles ils partagent des liens ancestraux.

L’UDI affirme que nous ne pouvons rester inertes et silencieux. La France et l’ensemble de la communauté internationale doivent s’opposer avec la plus grande intransigeance et la plus grande fermeté à de telles dérives et de tels actes barbares et criminels.

Jean-Marie BOCKEL

Vice-Président de l'UDI

Porte-parole en charge de la politique étrangère

et

Président de La Gauche Moderne