Chronique de Marc d'Héré : A propos de la pseudo affaire Woerth

Un correspondant habituel du blog que je tiens par ailleurs ( HYPERLINK "http://marcdhere.over-blog.com" http://marcdhere.over-blog.com),
qui s’engouffre volontiers dans toutes les polémiques, m’adresse un commentaire, auquel j’ai répondu brièvement, mais  qui à la réflexion, me paraît justifier une réponse plus complète dont je fais cet article.

Ce correspondant m’écrit « Une certaine stratégie de défense qui consiste à invoquer un complot, à dénoncer un chef d’orchestre clandestin, à stigmatiser hargneusement la presse en général et accuser les socialistes de tirer les ficelles de cette histoire, est assez pathétique. »

Cher correspondant,  vous vous trompez, notre stratégie de défense n’est en rien celle-la, je ne pense pas, et La Gauche Moderne ne pense pas non plus,   qu’il y ait un  complot ou un chef d'orchestre clandestin.  C'est plus simple que cela.

Il y a un site, Mediapart,  dont le responsable Edwy Plenel affirme clairement qu'il veut démolir Sarkozy (je l'ai entendu personnellement se vanter publiquement d’avoir cet objectif...). Journaliste d'investigation (comme il se définit) utilisant des méthodes « discutables »,  il monte en épingle cette affaire (comme la fable de Karachi) pour atteindre Nicolas Sarkozy! Bien évidemment les socialistes s'engouffrent dans cette affaire et se mettent à en faire plus encore!!

Voilà c'est simple. Pas de complot, une affaire « sortie » par un journaliste, viscéralement et furieusement opposé au Président (pourquoi ? voilà une question à creuser…) prolongée et gonflée par des opposants médiocres et systématiques. Et cela "prend" bien sûr, compte tenu de la situation générale et de l'appétit du public pour ce genre d'affaires.

Par ailleurs, je ne stigmatise pas "hargneusement" LA PRESSE, mais quelques organes de presse bien connus (Mediapart, Le Monde, Marianne) dont j’ai le droit, je pense, de contester les  objectifs, la partialité et l’état d’esprit!...

D'autres médias, même d'opposition résolue (Libération, Le Nouvel Obs...) tout en attaquant sans concession le Président, ont une attitude bien différente. Voir par exemple Libération qui a reconnu dès hier que les déclarations de l'ex comptable, sont déjà en partie contredites...

Quand aux socialistes et leurs amis, ils ne tirent pas les ficelles...Ils suivent, ils reproduisent, ils répètent, ils agrémentent et profitent de cette "affaire" pour tenter  de nuire au  Président et  d’attaquer la réforme des retraites...Les plus « lourdauds » Montebourg ou Eva Joly se sont lancés avec un tel enthousiasme dans cette misérable polémique, qu’ils se sont trouvés immédiatement attaqués en diffamation par madame Woerth et on voit mal comment ils s’en sortiront. Les autres, à quelques remarquables exceptions près, ont emboîté le pas, sans être le moins du monde gênés par la méthode consistant à recourir à des « écoutes » (exercice, il est vrai, abondamment pratiqué par leur maître en démocratie et en éthique républicaine, François Mitterrand).  Ils multiplient,  Ségolène Royal et  Martine Aubry en tête,  chacune avec son style, les attaques et les insinuations. Il ne serait pas inintéressant, à cette occasion, de demander à Jacques Delors ce qu’il pense de l’attitude de sa fille dans cette affaire. Peut-être un journaliste le fera-t-il…

Les socialistes  pensent trouver plus facilement sur ce terrain que sur celui des idées ou des propositions, le moyen d’affaiblir le Président. Et  que cela profite à l'extrême droite, n'est pas pour les gêner…ni sans doute pour leur déplaire (il ne sera pas trop difficile de trouver dans le passé des exemples de collusion PS/FN...encore l’éthique  socialo/mitterrandienne !). Non, cher correspondant, les socialistes  ne tirent aucune ficelle, les pauvres, mais utilisent simplement, dans la lutte politique des méthodes indignes qui,  je dois le dire,  me rendent quelque peu honteux d’avoir été, dans un passé encore récent, leur ami…

Marc d’Héré

Le Monde.fr  se met lui aussi à donner des « informations » allant dans le même sens, Mediapart  aurait « romancé » les déclarations de l’ex comptable.... « L’affaire » tournerait-elle ?