Budget 2011 : Communiqué de Presse de La Gauche Moderne

Paris, le 29 septembre 2010,

La Gauche Moderne se réjouit de constater que le projet de budget pour 2011 est bien équilibré. Il permet une démarche rigoureuse de réduction des déficits, mais il n’entérine pas pour autant la politique de rigueur que certains auraient aimé faire prévaloir.

L’objectif fixé vise à ramener l’ensemble de nos déficits (Etat, collectivités locales, Sécurité sociale) de 7,8% du PIB cette année, à 6% l’an prochain. Ce projet de budget 2011 est ainsi placé sous le signe du courage et de la lucidité.

La Gauche Moderne constate que le projet répond au souci de sincérité exprimé par le Président de la République concernant les prévisions de croissance, ramenées de 2,5% à 2% pour l’an prochain.

La Gauche Moderne affiche en outre sa satisfaction quant à la méthode choisie côté recettes, qui va dans le sens de l’équité et de l’efficacité. Plutôt qu’une mesure générale de hausse de l’impôt sur le revenu, le gouvernement a très sagement choisi d’opérer un rabotage ciblé sur les bénéfices de certaines « niches fiscales ». Cette réduction des niches fiscales, inscrite dans le projet de budget 2011, rapportera 9,4 milliards d’euros l’an prochain et 11,5 milliards d’euros en 2012.

Ce budget pour 2001, c’est au fond une démarche d’équilibre et d’équité qu’il convient de saluer et de soutenir.