Bockel propose des actions simultanées pour favoriser la compétitivité

PARIS, 11 juil 2012 (AFP)

Le président de la Gauche moderne Jean-Marie Bockel suggère au gouvernement de cumuler une baisse significative des charges salariales à une hausse simultanée de la TVA (anti-délocalisation) et de la CSG pour favoriser pouvoir d'achat des salariés et compétitivité des entreprises.

"La compétitivité de nos entreprises est au coeur du problème de la croissance, de l'emploi et des déficits dans notre pays", constate Jean-Marie Bockel dans un communiqué en suggérant plusieurs pistes au gouvernement pour ramener la croissance.

Pour l'ancien secrétaire d'Etat "la seule mesure efficace à prendre sans attendre" consiste à "baisser significativement les charges salariales (pour redonner du pouvoir d'achat aux salariés) et patronales (pour abaisser le coût du travail)".

Dans le même temps, M. Bockel propose d'élargir l'assiette de financement de la protection sociale en utilisant deux pistes.

Il faut "d'une part confirmer la hausse de la TVA (TVA anti-délocalisations), décidée par le précédent gouvernement, qui permettra de taxer les produits importés et de faire contribuer les touristes" et "d'autre part" instaurer "une hausse de la CSG qui permettra de mettre à contribution les revenus du capital".

"Par cette action simultanée, les salariés gagneront du pouvoir d'achat, les entreprises de la compétitivité; la croissance sera ainsi soutenue, et l'emploi pourra s'améliorer. De même, les finances de l'Etat s'amélioreront par la fin des niches dites sociales, le tout dans un esprit de justice et d'équité", fait-il valoir