À propos de la « Primaire citoyenne »

Paris, le 9 octobre 2011,

La Gauche Moderne salue le succès de la « primaire citoyenne », qui a conduit près de deux millions de Français à manifester leur confiance dans la politique, dans la capacité des responsables politiques à les représenter et peser sur le futur. Ils ont montré, leur volonté de donner leur avis sur le cours des choses, la vie de la nation et celle du monde.
Ce succès est, bien sûr, celui de ceux qui ont organisé ces primaires, au premier plan les militants et dirigeants socialistes, mais il constitue une réponse forte à tous ceux qui prédisent, comme le fait l’extrême droite, le rejet universel de la politique et de tous ses responsables par les Français.
Le résultat de Manuel Vals, dont les propositions sont historiquement et pratiquement proches de celles de La Gauche Moderne, montre qu’il y a une écoute grandissante, parmi les militants de gauche traditionnelle pour ces idées, qui sont partagées bien au delà de cette gauche traditionnelle.
Ce sont ces idées, qui seront naturellement absentes au second tour de ces primaires, et donc chez le candidat qui en sortira, que La Gauche Moderne défend au sein de l’Alliance Républicaine, Écologiste et Sociale. C’est là que se trouve, à nos yeux, l’espoir.