« Nous n'aurons pas peur de voter PS »

Publié le 24 Mars 2011

"Nous n'aurons pas peur de voter PS"


Le second tour des élections cantonales place les responsables politiques des partis démocratiques face à une question de principe. Doit on accepter qu'un vote protestataire d'électeurs déçus, en faveur d'un parti extrémiste, se transforme en implantation durable aux responsabilités locales, de dirigeants politiques dont on connait la tradition, la pensée et les perspectives.
Il n'y a pas lieu de parler de Front républicain car il ne s'agit pas d'un accord politique entre partis, il s'agit plus d'un "comportement républicain" auquel nous appelons les électeurs. Non, le Front national n'est pas un parti avec lequel nous aurions des désaccords politiques, le Front national est une formation dont nous ne partageons ni les valeurs ni la conception du monde, et qui se situe dans une tradition condamnable.
Dans ces conditions, il n'y a pour nous aucun doute, il faut faire barrage au Front national, il faut qu'à l'issue du second tour, aucun candidat du Front national n'ait pu obtenir une majorité des suffrages exprimés dans son canton.
Nous nous adressons à tous les responsables des partis démocratiques, comme aux électeurs : il faut comprendre qu'il ne s'agit en rien de confondre les orientations et les programmes des uns et des autres.
Comme nous l'avons dit, nous considérons que c'est, en bonne partie, la responsabilité du Parti socialiste, qui n'a en rien cherché à répondre aux attentes des catégories populaires touchés par la crise - qui sont souvent des électeurs de gauche - que d'avoir crée les conditions de ce succès des bateleurs extrémistes. Mais, dans les cantons où il ne restera qu'un candidat de l'opposition socialiste, par refus de laisser se détériorer la vie publique et de banaliser le Front national, non, nous n'aurons pas peur de voter pour les candidats du PS.

Le Comité permanent de La Gauche Moderne
23 mars 2011


Faire barrage au Front National

Publié le 23 Mars 2011

La Gauche moderne de Jean-Marie Bockel, tout comme le Parti radical de Jean-Louis Borloo ont exprimé dès dimanche soir leur volonté de faire barrage au Front national.

 

Lire l'article paru le 22 mars 2011 sur le site des Dernières Nouvelles d'Alsace


Cantonales : 5 candidats de La Gauche Moderne encore en course

Publié le 22 Mars 2011

Cantonales 2011 : 5 candidats de La Gauche Moderne sont encore en course,
3 titulaires et 2 suppléantes.

Daniel MARSIN candidat titulaire en Guadeloupe dans le canton des Abymes
Hervé REYNAUD candidat titulaire en Bourgogne dans le canton de Macon sud
Pascal LISSY candidat titulaire en PACA dans le canton de Gap Sud est
Dominique LASALLE suppléante dans le département de Haute Garonne dans le canton de Toulouse 3 en tandem avec un UMP
Doris MADINGOU suppléante en Bretagne dans le canton de Rennes Centre Ouest en tandem avec un Nouveau Centre

Bockel : la poussée du FN est due à la «droitisation» de la majorité

Publié le 21 Mars 2011

Le parti Gauche moderne (partenaire de l´UMP) de Jean-Marie Bockel a vu une conséquence de la «droitisation» de la majorité dans la poussée du Front national, dimanche aux élections cantonales, tout en appelant ses électeurs ne pas donner «une seule voix» au FN.
«Si l’opposition reste incapable de proposer au pays une perspective crédible, la majorité voit l’électorat sanctionner lourdement sa droitisation, dont le remaniement gouvernemental de l’automne a été le premier symbole», écrit dans un communiqué Gauche moderne (ex-secrétaire d´Etat d´ouverture, M. Bockel a quitté le gouvernement lors du dernier remaniement).
«Dans les cantons où la majorité est absente, et où seuls le Front national et l’opposition sont face à face, la Gauche Moderne appelle à ce que pas une seule voix, pas un seul élu du FN ne puisse venir de ceux qui lui ont fait confiance au premier tour», ajoute le parti du sénateur du Haut-Rhin.

Retrouvez cet article paru le 20 mars 2011 sur L'Alsace.fr


Communiqué de La Gauche Moderne : Faire barrage au Front National

Publié le 20 Mars 2011

Communiqué de La Gauche Moderne

Paris, 20 mars 2011

Faire barrage au Front National


Si l’Opposition reste incapable de proposer au pays une perspective crédible, la Majorité voit l’électorat sanctionner lourdement sa droitisation, dont le remaniement gouvernemental de l’automne a été le premier symbole. La montée du vote en faveur des extrémistes du Front national est la conséquence de ces deux phénomènes.
La Gauche Moderne remercie les électeurs qui se sont prononcés pour les candidats à qui elle avait donné son investiture et pour ceux qu’elle a présenté en propre.
Elle leur demande de donner, au second tour, à la Majorité, la crédibilité nécessaire pour reprendre la politique de Réforme juste, qu’on ne trouve pas ailleurs aujourd’hui.
Dans les cantons où la majorité est absente, et où seuls, le Front national et l’Opposition sont face à face, La Gauche Moderne appelle à ce que pas une seule voix, pas un seul élu du FN ne puisse venir de ceux qui lui ont fait confiance au premier tour.


Déclaration du Président de la République, au sommet de soutien au peuple libyen

Publié le 20 Mars 2011

Déclaration du Président de la République, au sommet de soutien au peuple libyen

Palais de l'Élysée -- Samedi 19 mars 2011

Mesdames et Messieurs,

Aujourd'hui se sont réunis à Paris, sous la présidence conjointe de la France et du Secrétaire Général des Nations Unies, les dirigeants de la Ligue des États Arabes et de l'Union Européenne ainsi que les représentants des États Unis et du Canada.
Ensemble, nous avons décidé d'assurer l'application de la résolution du Conseil de Sécurité exigeant un cessez le feu immédiat et l'arrêt des violences contre les populations civiles en Libye.
Les participants sont convenus de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires, en particulier militaires, pour faire respecter les décisions du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

LIRE LA SUITE


Libye : Communiqué de La Gauche Moderne

Publié le 20 Mars 2011

La France à la rescousse du peuple libyen

La France, soutenue par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, en décidant de se porter garante d’un des fondements des Nations Unies, celui de la « liberté de protéger » les populations en danger, en Libye, gomme, en même temps, son relatif attentisme durant les derniers mois face au phénomène des révolutions qui ont libéré la Tunisie et l’Egypte.

La voix de la diplomatie française semblait inaudible, elle n’en raisonne que davantage et peux être un signal fort quant à l’indispensable solidarité des riverains de la Méditerranée dans leur quête de libertés.

Même si l’absence de vision consensuelle au niveau de l’UE est un signe supplémentaire de l’affaiblissement du projet communautaire, la France rappelle ainsi - par sa ferme détermination à imposer une zone d’exclusion aérienne et de recourir à d’éventuelles frappes aériennes - qu’on ne saurait rester les bras croisés, face à ce qui s’apparente de jour en jour, d’heure en heure, comme un crime contre la Raison.

La Gauche Moderne qui soutient de longue date l’émergence d’un Maghreb démocratique et pluraliste et qui se trouvera toujours aux côtés des courageux militants des droits de l’homme, se félicite de la résolution de l’ONU, visant à protéger les Libyens de la folie manifeste d’un homme, Mouammar Kadhafi et d’un régime désormais aux abois et devenus illégitimes.


17 mars : Interview J-M Bockel, L'internaute.com

Publié le 18 Mars 2011

Jeudi 17 mars 2011, Jean-Marie Bockel était l'invité de l'émission polique de L'Internaute.com

Cliquez pour voir la vidéo


Communiqué de Jean-Marie Bockel parlementaire en mission sur le sujet de la prévention de la délinqu

Publié le 16 Mars 2011

Le sénateur Jean-Marie BOCKEL, ancien ministre, s'est réjoui des récentes déclarations du ministre de l'intérieur, M. Claude GUEANT, lors de son entretien dans Le Monde du 16 mars, acquiesçant à la définition d'une police chargée des fonctions de prévention, de protection et de répression et a déclaré :

"Développer la prévention de la délinquance, c'est accroître la sécurité de nos concitoyens. C'est la mission parlementaire que le Gouvernement m'a confiée et qui a pour objet d'échanger sur les bonnes pratiques du terrain afin de les diffuser et de les multiplier . Il faut savoir qu'il existe des réussites très intéressantes dans différentes communes de toutes tailles entre les maires, les conseils généraux, les acteurs sociaux, les magistrats les policiers et les gendarmes qui travaillent quotidiennement ensemble à la coproduction de sécurité. Mieux utiliser la loi de 2007 sur la prévention de la délinquance, la rendre plus concrète aux maires qui en sont la cheville ouvrière sera de nature à donner à la population une meilleure prise en charge de la sécurité."


Pour Borloo, « l’Alsace pourrait être l’avant-garde »

Publié le 08 Mars 2011

Le président du Parti radical Jean-Louis Borloo était hier matin, à Mulhouse, invité du président de la Gauche moderne et de la M2A (Mulhouse Alsace agglomération), Jean-Marie Bockel.

Dans le petit local bondé de la Gauche moderne, les deux anciens membres du gouvernement ont principalement évoqué une future confédération des centres. « Nous sommes nombreux à penser que cette création est non seulement importante mais urgente », a plaidé Jean-Marie Bockel. Pour lui, « Jean Louis Borloo symbolise une alternative crédible à une stratégie de bipolarisation politique vouée à l’échec ».

LIRE LA SUITE


Lundi 7 mars : BORLOO et BOCKEL en campagne

Publié le 08 Mars 2011

Déplacement lundi matin à Mulhouse de Jean-Louis Borloo, président du Parti radical. Il est venu manifester son soutien au parti de Jean-Marie Bockel, la Gauche moderne, en faisant une conférence de presse au siège départemental du parti.


Cliquer pour accéder à la vidéo sur france3.fr


Ce local encore méconnu des Mulhousiens vient d'être rendu visible pour la visite de Jean-Louis Borloo. L'occasion pour les deux hommes de montrer qu'ils appartiennent à une même famille, avec les mêmes valeurs. Un signe de plus vers les ambitions du centre-droit pour les présidentielles.

LIRE LA SUITE

 


Jean-Louis Borloo et Jean Marie Bockel à Schiltigheim lundi 7 mars

Publié le 02 Mars 2011

Lundi 7 mars à Mulhouse, Jean-Marie Bockel et Jean-Louis Borloo viennent soutenir Jean-Marie Kutner candidat sur le canton de Schiltigeim en Alsace.

10h > Conférence de presse avec Jean-Marie Bockel et Jean-Louis Borloo au siège de La Gauche Moderne à Mulhouse.

19h > Réunion publique avec Jean-Marie Bockel, Jean-Louis Borloo et Jean-Marie Kutner au foyer protestant 2, impasse des tonneliers à Schiltigeim.

 


Jean-Marie Bockel invité du talk orange-le figaro le jeudi 24 février

Publié le 25 Février 2011

Jean-Marie Bockel invité du talk orange-le figaro le jeudi 24 février à 18h00


Jean-Marie Bockel invité de Antoine Boilley sur la chaîne étudiante MCE

Publié le 25 Février 2011

Jean-Marie Bockel invité de Antoine Boilley dans l'émission face aux jeunes sur la chaîne étudiante MCE :
Thèmes abordés : La révolutions dans le monde arabe : les jeunes au centre de la révolte populaire - Les jeunes militants dans les partis : cap sur 2012 !




Bockel n'entend pas cautionner « une droitisation de la droite »

Publié le 22 Février 2011

PARIS, 22 fév 2011 (AFP) - Jean-Marie Bockel, président de la Gauche Moderne, un parti associé à la majorité présidentielle, a expliqué mardi qu'il ne cautionnerait pas "une droitisation de la droite" et n'avait pas signé de "chèque en blanc" au président Nicolas Sarkozy pour 2012.
"Aujourd'hui, nous sommes dans la majorité. Par contre, si nous allons, dans les mois qui viennent, vers une droitisation de la droite, ce que, ici ou là, on peut observer, nous n'en serons pas", a expliqué l'ancien secrétaire d'Etat à la Justice sur i-TELE et Radio Classique.

LIRE LA SUITE


La Gauche Moderne sera présente dans la campagne présidentielle

Publié le 22 Février 2011

Par Jean-Marie Bockel, Michel Suchod et Marc d’Héré.

Dans un monde profondément transformé par la révolution technologique, la globalisation économique et financière et l’émergence de nouvelles puissances, l’immobilisme c’est le déclin. La gauche socialiste se montre incapable d’imaginer ou de vouloir le changement qui seul peut stimuler notre économie et revivifier notre modèle social. Archaïque et nostalgique, elle se cantonne dans le refus de toute réforme et de toute modernisation, invariablement qualifiées de régressions ultra libérales. C’est pourquoi, faute de pouvoir rénover cette gauche, La Gauche Moderne a choisi d’accompagner la politique de changement proposée par le Président de la République...

LIRE LA SUITE


Bockel dans Face aux Jeunes mardi 22 février à 20H30 sur Mcetv

Publié le 22 Février 2011

Jean-Marie Bockel face aux jeunes mardi 22 février à 20H30 sur la chaîne étudante Mcetv

Actualité, emploi, logement, réformes… tous les sujets qui te concernent et qui prêtent à débats, Face aux jeunes les pose sur la table
Antoine Boilley reçoit dans ce nouveau numéro de face aux jeunes :
- Jean-Marie Bockel, Sénateur, ancien Ministre
Les thèmes abordés seront :
- Révolutions dans le monde arabe : les jeunes au centre de la révolte populaire
- Jeunes militants dans les partis : cap sur 2012 !

LIRE LA SUITE


Interview : J-M Bockel i>tele Radio Classique

Publié le 22 Février 2011

Jean-Marie Bockel, sénateur du Haut-Rhin, est l'invité de Guillaume Durand et de Michaël Darmon dans l'émission "En route vers la présidentielle" sur i>tele/Radio Classique le 22 février 2011.

Voir l'émission sur itele.fr

Ecouter l'interview (Podcast Radio Classique)


Islam : Sarkozy « mal conseillé », selon Bockel

Publié le 22 Février 2011

Le président fondateur de La Gauche Moderne (alliée à l'UMP), l'ancien socialiste Jean-Marie Bockel, a critiqué samedi la "méthode" du débat lancé par Nicolas Sarkozy sur la laïcité et l'islam en France, débat selon lui mal préparé et qui montre que le président est mal conseillé. "Cette méthode n'est pas la bonne", a estimé sur les ondes de France Bleu Alsace l'ancien secrétaire d'Etat "d'ouverture"....

LIRE LA SUITE


Lettre de Michel Suchod, Secrétaire Général de La Gauche Moderne, aux adhérents et sympathisants

Publié le 21 Février 2011

Chers Amis,

Voici trois mois, un important remaniement ministériel conduisait notre président, Jean-Marie Bockel, à quitter le gouvernement.
Il apparaissait à l’époque, il apparaît chaque jour d’avantage, qu’il s’agissait d’un changement majeur, à tout le moins d’une inflexion essentielle, de la posture politique du quinquennat présidentiel. Car, outre La Gauche Moderne et les derniers membres de l’ouverture, quittaient également le gouvernement Jean-Louis Borloo, président du Parti Radical, et Hervé Morin, président du Nouveau Centre.

LIRE LA SUITE


16 fév : Jean-Marie Bockel lance Deny Jean

Publié le 18 Février 2011

Le 16 février à Nîmes : Jean-Marie Bockel a lancé la campagne de Deny Jean, Gauche moderne, et sa suppléante Élisabeth Aït Amara-Garnier, MoDem, qui part sur le 5e canton. Candidat qui explique son engagement politique « par un prolongement de son action sur le terrain de président de comité de quartier ». Il veut faire « de la politique autrement » et estime : « Sur le 5e canton, il y a un espace politique » à occuper entre le sortant UMP Proust et la candidate socialiste El Baz. Et s'il n'est pas au second tour, il explique qu'il pourra soutenir l'un ou l'autre candidat. La politique autrement...

LIRE LA SUITE


16 fév. J-M Bockel à Nîmes Pour Soutenir Deny Jean sur le Canton de Nîmes 5

Publié le 15 Février 2011

Réunion publique : mercredi 16 février 2011 :
Lancement de la campagne de Deny Jean avec Jean-Marie Bockel

Pour le lancement de la campagne pour les élections cantonales de Deny JEAN à NIMES, Jean-Marie BOCKEL, ancien ministre, Sénateur et Président de La Gauche Moderne, animera une réunion le Mercredi 16 Février 2011 à 19H00 au restaurant "Porte de France" 60 rue Porte de France-Place Montcalm à NIMES. Deny JEAN et les responsables régionaux de La Gauche Moderne seront présents. Venez nombreux.

Page Cantonales de Deny Jean


Mourad Souni rejoint Gérard Hamel

Publié le 14 Février 2011

Article paru le samedi 5 février dans La République du Centre

Après avoir tourné le dos aux socialistes, Mourad Souni rejoint Gérard Hamel


Lire l'article de presse

 


Jean-Marie Bockel : « Il faut un Grenelle de la justice » (France Soir)

Publié le 13 Février 2011

Interview paru le 11 février 2011 sur France Soir.fr

Jean-Marie Bockel souhaite une « conférence de consensus » pour répondre enfin aux questions laissées sans réponse SIPA.

LIRE LA SUITE


Rama Yade soutient Djamel Keriche à Chambéry

Publié le 13 Février 2011

A chambéry Rama Yade vient parier sur la carte jeunesse

Les langues se délient. Et Rama Yade s’en nourrit. « Elle s’exprime la souffrance sociale des jeunes au quotidien, quand on veut bien l’écouter ». La plus jeune ancienne ministre (35 ans) fait face aux jeunes du quartier de Chambéry-le-Haut, dans ce canton Nord où elle est venue soutenir un autre « jeune de la politique », Djamel Kerriche, candidat pour L’union Pour la Savoie (UMP, divers droite).
Elle va organiser un “Grenelle de la jeunesse” à la rentrée

LIRE LA SUITE