L'actualité de Jean-Marie Bockel

Sénateur du Haut-Rhin


Suivez l'actualité de Jean-Marie Bockel sur Twitter

Rapport Bockel : Des propositions qui vont dans le bon sens, estiment les grandes villes

Publié le 08 Novembre 2010

Communiqué de l'Association des Maires de Grandes Villes de France (AMGVF)

Le 8 novembre 2010

Les Maires de grandes villes ont pris connaissance avec intérêt des propositions contenues dans le rapport que Jean-Marie BOCKEL vient de remettre au Président de la République, en matière de prévention de la délinquance juvénile. Ce document, organisé autour de trois principales problématiques (soutien à la parentalité, restauration de la citoyenneté et reconquête de l'espace public) formule des pistes d'actions utiles et rappelle opportunément, comme l'affirment avec force et depuis longtemps les Maires de grandes villes, que la prévention de la délinquance est un travail qui doit s'inscrire dans la durée, nécessitant une réponse globale, des moyens importants et une implication coordonnée de tous les acteurs concernés.

En effet, tous les maires partagent le même objectif de faire diminuer la délinquance et d'assurer à leurs concitoyens la sécurité et la tranquillité qu'ils sont en droit d'attendre. Des efforts supplémentaires doivent, à cet égard, être déployés pour lutter contre le décrochage scolaire, prévenir les violences à l'école ou réaffirmer les valeurs de citoyenneté et de laïcité.

Mais de telles propositions ne doivent pas rester de simples déclarations d'intention. D'autant plus que le rapport fait globalement l'impasse sur les moyens financiers à mobiliser pour mettre en oeuvre les principaux axes d'action. En outre, la plupart des recommandations sont déjà contenues dans la loi de mars 2007 que l'actuel Président de la République avait fait voter en tant que Ministre de l'Intérieur (création de conseils des droits et devoirs des familles, contrat de responsabilité parentale, etc).

Les difficultés rencontrées par les élus locaux à décliner les dispositions de cette loi appellent, aujourd'hui, un dialogue renouvelé entre l'Etat et les collectivités locales, sur la nécessaire clarification des compétences respectives dans le domaine de la sécurité et de la prévention. C'est précisément le sens de la demande, formulée par Michel DESTOT, député-maire de Grenoble, Président de l'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) dans le Manifeste présenté à la Conférence des villes, le 22 septembre dernier, en présence de Jean-Louis BORLOO, d'une rencontre nationale qui réunirait l'ensemble des acteurs nationaux et locaux de la sécurité urbaine (élus, police, justice, éducation nationale, emploi, associations, etc). Avec pour objectif de trouver des solutions solides et durables à la montée des incivilités et à une délinquance de plus en précoce.