L'actualité de Jean-Marie Bockel

Sénateur du Haut-Rhin


Suivez l'actualité de Jean-Marie Bockel sur Twitter

Politique LGV Rhin-Rhône : Bockel rappelle à l’État « ses engagements »

Publié le 19 Juillet 2012

Suite aux déclarations du ministre délégué au Budget, mercredi sur France 2, annonçant l’intention du gouvernement d’abandonner certains projets de prolongation de lignes à grande vitesse ( L’Alsace de vendredi), le sénateur Jean-Marie Bockel « rappelle les engagements pris par l’État, RFF et l’ensemble de leurs partenaires au travers de la signature, le 18 janvier dernier, d’un protocole d’intention pour la réalisation de la 2 e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône », « enjeu déterminant pour l’équilibre financier du projet », selon lui.

« Le dossier d’approbation ministériel avait, à cet égard, mis en exergue la pertinence de cette réalisation, afin de concrétiser la dimension européenne de la ligne et permettre les dessertes transfrontalières économiquement pertinentes avec l’Allemagne et la Suisse », souligne le président de la M2A (Mulhouse Alsace agglomération), qui « met en garde le gouvernement en l’invitant à permettre davantage l’optimisation financière de l’investissement plutôt qu’à pratiquer des coupes aveugles dans les budgets. Il convient de rechercher le moyen d’accroître les recettes de péage en optimisant l’utilisation de l’infrastructure par la création de nouvelles offres de service, telles les Services régionaux grande vitesse, à l’image du TER grande vitesse mis en place dans le Nord-Pas-de Calais, ou par l’accroissement du trafic international de passagers entre le France et l’Allemagne, notamment par des trains de nuit entre Francfort et Marseille. »

Et de conclure : « À l’heure où le gouvernement entend favoriser la relance économique, il est important de finaliser les projets d’infrastructures engagés, permettant, en outre, de soutenir le secteur des travaux publics et donc la création d’emplois non délocalisables. »


Démission du conseiller général de Sarre-Union David Heckel

Dans un courrier adressé hier à nos confrères des DNA et qui sera distribué aux habitants du canton de Sarre-Union dans les jours à venir, David Heckel a annoncé qu’il avait remis sa démission au président du conseil général du Bas-Rhin, Guy-Dominique Kennel, pour raisons professionnelles. Conseiller général depuis mars 2011, il était le benjamin de l’assemblée départementale et seul représentant du courant régionaliste. Sa suppléante Camille Grossiord, en accord avec les instances du parti Unser Land, a décidé de ne pas reprendre le poste vacant, « par respect pour les électeurs du canton de Sarre-Union et pour permettre la tenue de nouvelles élections ».

 

Retrouvez cet article paru le 17 juillet 2012 sur le site www.lalsace.fr