L'actualité de Jean-Marie Bockel

Sénateur du Haut-Rhin


Suivez l'actualité de Jean-Marie Bockel sur Twitter

Mali : L'assemblée parlementaire du conseil de l'Europe soutient l'intervention française

Publié le 25 Janvier 2013

Jean-Marie Bockel,
Sénateur du Haut-Rhin
UDI-UC Sénat

Communiqué de Presse du vendredi 25 janvier 2013


Jean Marie BOCKEL, membre de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, sénateur du Haut-Rhin et ancien ministre est intervenu en séance lors d’un débat sur les développements récents au Mali et en Algérie et sur la menace pour la sécurité et les droits de l’homme dans la région méditerranéenne.

Il a rappelé que l’engagement militaire français répondait à une situation d’extrême urgence et de danger pour la population malienne. Les troupes françaises, auxquelles des pays européens apportent leur soutien logistique, sont engagées pour la défense de la démocratie, de la liberté et la lutte contre le fondamentalisme, incarné notamment par AQMI.

Alors que l’Union européenne semble rester aux abonnés absents face à une menace qui ne concerne pas seulement l’Afrique, mais aussi l’Europe, Jean-Marie BOCKEL s’interroge : « Que fait l’Union européenne ? Qu’attend la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité pour mobiliser le Conseil européen sur ce sujet et pas seulement sur le plan technique ? C’est bien la crédibilité politique de l'Union européenne qui est en train de se jouer !»

Saluant la volonté de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe de placer la question du terrorisme islamiste au Sahel à son ordre du jour, le Sénateur a souligné qu’il était indispensable de disposer d’un fort soutien politique à côté du soutien militaire.

D’autant que les enjeux sécuritaires dépassent le seul territoire malien et doivent être appréhendés à l’échelle de la région sahélienne. La nébuleuse d’AQMI cherche en effet à ouvrir plusieurs fronts en Afrique, en témoignent les attaques dont ont été victimes le Sénégal, la Mauritanie, le Niger, la Somalie, ou plus récemment l’Algérie avec la dramatique prise d’otages à In Amenas.

Jean-Marie BOCKEL se félicite du soutien unanime apporté par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe à l’intervention française au Mali, assorti d’un appel à la solidarité à l’égard des forces maliennes et françaises sur le terrain. « Mon pays ne peut pas rester seul face au terrorisme islamiste », a-t-il conclu.