L'actualité de Jean-Marie Bockel

Sénateur du Haut-Rhin


Suivez l'actualité de Jean-Marie Bockel sur Twitter

L'Elysée cible de cyberattaques

Publié le 17 Juillet 2012

Le site officiel de l'Elysée aurait été visé par deux cyberattaques ces derniers mois. Le sénateur Jean-Marie Bockel, qui planche sur un rapport relatif à ce sujet, évoque un "secret de polichinelle."

L'Elysée toujours dans l'oeil du pirate. En mars 2011, une source haut placée au ministère de l'Intérieur révélait dans la presse que le site de l'Elysée avait été la cible d'une attaque informatique. Si la présidence avait joué à l'époque la carte du silence, la polémique a refait surface mercredi. Selon le quotidien Le Télégramme, deux nouvelles cyberattaques se seraient en effet produites. Et notamment au début du mois de mai, peu avant l'investiture de François Hollande.

A en croire le quotidien, l'appareil d'Etat aurait été violemment atteint. Les services spécialisés auraient en effet passé le week-end précédant l'intronisation du nouveau Président à renforcer les systèmes d'information du palais." Un grand ménage de printemps que l'Elysée aurait dissimulé à son personnel, prétextant "la transition à une nouvelle équipe." Une version des faits contestée rue du Faubourg Saint Honoré.

Un rapport sur la cyberdéfense le 18 juillet

Contacté par Metro, le Palais concède qu"'il y a bien eu une attaque durant le 1er semestre 2012" sur le site Elysee.fr. Celle-ci aurait bien eu lieu, avant l'arrivée de l'équipe Hollande. Les choses seraient désormais rentrées dans l'ordre, même si la présidence assure qu'il ne faut pas "baisser la garde."

Si ces attaques inquiètent, c'est qu'elles révèlent la vulnérabilité de l'Etat. Pire : elles ne seraient que "le sommet de l'iceberg", selon le consultant en cybercriminalité Nicolas Caproni.

Signe de la fébrilité des autorités, Jean-Marie Bockel prépare un rapport sur la cyberdéfense. Joint par Metro, le sénateur estime que "l'Elysée gagnerait à communiquer" sur la teneur de ces attaques avant qu'elles ne deviennent un "secret de polichinelle." Mais s'il considère que "les moyens de l'Etat doivent être "renforcés", il souligne que la France "a fait de grands progrès" en la matière". Son texte doit être présenté le 18 juillet. Avant une diffusion par mail?

Retrouvez cet article paru le 11 juillet 2012 sur le site www.metrofrance.com