L'actualité de Jean-Marie Bockel

Sénateur du Haut-Rhin


Suivez l'actualité de Jean-Marie Bockel sur Twitter

J-M Bockel invité de l'émission « Face aux chrétiens » sur Radio Notre-Dame

Publié le 07 Octobre 2010

Jean-Marie Bockel était l'invité de l'émission « Face aux chrétiens »

le jeudi 8 octobre à 18h30 sur Radio Notre-Dame 100.7 FM.

Vidéos de l'interview


Minutes de l'interview de Jean-Marie Bockel sur Radio Notre-Dame le 7 oct. 2010

Chroniqueurs : Louis Daufresne, Radio Notre Dame ; Romain Mazenod, RCF ;
Solenn de Royer, La Croix. Invité : Jean-Marie Bockel, secrétaire d'état à
la justice. 17:07:17 Les Sénateurs examinent la réforme des retraites.
Jean-Marie Bockel : Pas le biais de la pénibilité, si on n'a pas raison
gardée, on peut vider la réforme de sa substance. 17:11:04 Jean-Marie Bockel
: On peut parler de la question salariale sans pour autant remettre en cause
la spécificité de la femme en tant que mère. 17:13:28 Jean-Marie Bockel :
La question de la parentalité est importante. La majorité porte une
attention très forte à la famille. 17:14:44 Jean-Marie Bockel : Nous sommes
le seul pays en Europe qui ait un tel niveau de prise en co mpte de la
pénibilité. 17:16:50 Jean-Marie Bockel : La Gauche moderne a eu une
réflexion sur la retraite. Il y aura d'autres rendez-vous. 17:17:58
Jean-Marie Bockel : On a pas besoin d'attendre la présidentielle pour avoir
une réflexion sur l'ISF. Cette réflexion est dans un cadre européen.
17:24:18
Chroniqueurs : Louis Daufresne, Radio Notre Dame ; Romain Mazenod, RCF ;
Solenn de Royer, La Croix. Invité : Jean-Marie Bockel, secrétaire d'état à
la justice. Jean-Marie Bockel : Certains responsables de gauche ont compris
que le climat malsain autour de Nicolas Sarkozy, l'est pour tout le monde.
Les classes moyennes en France sont beaucoup moins impactées par la crise
que dans le reste des pays européens.
17:28:34
Chroniqueurs : Louis Daufresne, Radio Notre Dame ; Romain Mazenod, RCF ;
Solenn de Royer, La Croix. Invité : Jean-Marie Bockel, secrétaire d'état à
la justice. Les filles mineures sont de plus en plus en cause pour des faits
de délinquance selon l'observatoire nationale de la délinquance. Jean-Marie
Bockel : Le phénomène de bande s'est beaucoup renforcé en région parisienne.
Il y a une prise de pouvoir sur les territoires. Les filles sont sur ses
territoires. On peut se demander pourquoi les filles ont souvent été à l'
écart de cette violence. 17:33:59 Jean-Marie Bockel : Une réponse pénale
est nécessaire face à la multiplication des violences des plus jeunes. Le
sujet de la prévention de la dé linquance des mineurs n'est le sujet de la
minorité pénale. 17:38:54 Jean-Marie Bockel : L'Eglise de France s'est
élevé cette été contre la stigmatisation des Roms. Jean-Marie Bockel : Les
réactions ont été très diverses. Les mafias ont empêché les démarches d'
insertion. Après la polémique de l'été, les villes ne sont plus enfin seul
sur le sujets des Roms. Les autres pays européen s'y intéressent.
17:45:03
Chroniqueurs : Louis Daufresne, Radio Notre Dame ; Romain Mazenod, RCF ;
Solenn de Royer, La Croix. Invité : Jean-Marie Bockel, secrétaire d'état à
la justice. Jean-Marie Bockel : Il n'y a pas de raison que l'électorat
catholique en connaisse pas les mêmes mouvements que le reste du pays pour
la baisse de popularité de Nicolas Sarkozy. 17:49:08 Jean-Marie Bockel :
Jean-Louis Borloo incarne une sensibilité politique dont il se sent proche.
17:50:53 Jean-Marie Bockel : Le président candidat devra être en tête du
premier tour. Il faudra se poser la question de la candidature centriste le
moment venu. 17:54:16 Jean-Marie Bockel : Sécurité et prévention doivent
être étroitement articuler pour qu'on puisse surmonter le probl&egra ve;me de la
délinquance juvénile. Mon ambition est de faire vivre une aile gauche de la
majorité structuré. Il souhaite que le président poursuive cette forme d'
ouverture que consiste la prise en compte d'une aile centriste d'une aile
gauche.

Vidéos de l'interview