L'actualité des élus de La Gauche Moderne

 

Publié le 22 Octobre 2010

Pascal Lissy : « La Mission Jeunes est entre de bonnes mains » Interview Alpes1, 18oct. 2010

Hautes-Alpes - Maire adjoint en charge de la jeunesse, des quartiers et de la politique de la ville, et président de la Mission Jeunes de Hautes-Alpes, Pascal Lissy était l’invité de la rédaction ce lundi midi sur Alpes 1.

 


Mission Jeunes 05

Le directeur de la Mission Jeunes des Hautes-Alpes est soupçonné de faux usage de faux, abus de confiance et détournement de fonds (près de 19 000 euros, pour son profit personnel et au bénéfice d’une association qu’il préside).

« Dès que j’ai été informé des faits, avoués et reconnus par le directeur, avec la réactivité et la fermeté qu’il convient, j’ai pris avec mon conseil d’administration toutes les mesures et les dispositions nécessaires pour engager la procédure de licenciement pour faute grave. Compte tenu de la perte de confiance, pour assurer à nos 30 collaborateurs un cadre de travail serein, et avec les 4 membres de l’équipe de direction, qui ont mon soutien et ma totale confiance, la Mission Jeunes est bien tenue et elle est entre de bonnes mains. »

Selon Pascal Lissy, les faits sont « récents ». A l’audience, la Mission Jeunes demandera la « restitution de l’argent détourné ».

Cantonales

Pascal Lissy est candidat sur le canton de Gap Sud-Est avec l’équipe de Jean-Yves Dusserre aux élections de mars prochain..

« C’est pour moi le prolongement naturel d’une démarche politique qui a fait qu’en 2008 j’ai rejoint l’équipe animée par Roger Didier (maire de Gap, NDLR) et nous avons gagné les élections municipales. »

« L’intérêt des Gapençais habitant le canton de Gap Sud-Est c’est que leur prochain conseiller général soit un adjoint au maire de Gap. »

La Gauche moderne

Pascal Lissy appartient à La Gauche moderne, formation présidée par Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la Justice (ex-PS).
« Jean-Marie Bockel a été un responsable du Parti socialiste pendant 20 ans, et il porte des valeurs extrêmement intéressantes, des différents courants de pensée qui toujours traversés la gauche et sur la question de la réforme, il porte des orientations que personnellement je partage. »

« C’est un parti parfaitement indépendant qui est de la majorité présidentielle. »

Réforme des retraites

Pascal Lissy est l’ancien secrétaire départemental de la CFDT des Hautes-Alpes.

« Je ne suis pas dans la rue parce que c’est mon devoir en tant qu’élu de ne pas y être pour être respectueux des positions de l’ensemble de nos concitoyens. »

 

Retrouvez cet interview parue le 18 octobre 2010 sur alpes1.com

 


0 réaction