L'actualité des élus de La Gauche Moderne

 

Publié le 21 Octobre 2010

Création d'une force européenne de protection civile: le débat progresse

Communiqué de presse de Michèle STRIFFLER, Député européen,
1ère Vice-présidente de la Commission du Développement
Rapporteur Permanent pour l'Aide Humanitaire

 

Création d'une force européenne de protection civile: le débat progresse

Michèle STRIFFLER, 1ère Vice-présidente de la Commission du Développement, est intervenue lors du débat sur la création d'une force européenne de protection civile, aux côtés de Mme Kristalina Georgieva, Commissaire européen en charge de l'aide humanitaire et de la réponse aux crises, à l'occasion des Journées d'étude du Groupe du Parti Populaire Européen.
Selon Michèle STRIFFLER, Rapporteur permanent pour l'aide humanitaire, la multiplication des catastrophes naturelles majeures à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne met en exergue l'impératif de créer cette force européenne de protection civile. Celle-ci serait une optimisation du mécanisme communautaire de protection civile, qui gagnerait en efficacité et visibilité, et une mutualisation des moyens nationaux existants ce qui éviterait des coûts supplémentaires importants.
Cette force pourrait consister en un engagement de certains Etats membres de mettre à disposition volontairement des modules essentiels de protection civile, pré déterminés à l'avance et prêt à intervenir immédiatement pour des opérations de l'Union européenne.
Lors du débat, Michèle STRIFFLER, Député européen, a insisté sur le développement de mesures susceptibles de prévenir ou de réduire les conséquences de situations d'urgence et pour améliorer l'état de préparation. Elle a également insisté pour développer les cours de formation auprès d'experts dans ce domaine.
Le manque de visibilité de la réaction de l'UE - élément essentiel vis à vis des citoyens européens qui manifestent leur solidarité - a été soulevé par Michèle STRIFFLER. Elle a également appelé les médias à prendre leur part de responsabilité et à diffuser des reportages sur ces catastrophes non seulement lorsque celles-ci surviennent mais également pendant la phase de reconstruction. 
Pour conclure, Michèle STRIFFLER a interpellé Madame le Commissaire Georgieva pour qu'elle soumette au Parlement européen des propositions législatives ambitieuses en 2011 allant dans ce sens.


Michèle STRIFFLER

 


0 réaction