ELECTIONS LEGISLATIVES les 10 et 17 juin 2012

et 3 juin pour les circonscriptions des Français de l'étranger


Les candidats de la Gauche Moderne aux élections législatives de 2012

Philippe PETIT - Regrets concernant l’attitude partisane de la direction de Martinique Première

972 - Martinique - 4ème circonscription


Titulaire
Philippe PETIT


Suppléante
Véronique CLAUDEL

 

Regrets concernant l’attitude partisane de la direction de Martinique Première

Communiqué Philippe Petit
Fort-de-France, le 19 Mai 2012


Le MLP regrette que sous le vocable d’équité, Martinique Première, chaîne publique, décide d’éliminer de son plateau certains candidats qui n’auraient pas la notoriété requise selon eux, ou dont ce serait la première candidature, sous prétexte de problèmes techniques.

Le MLP rappelle que lors de la campagne des législatives de 2007, l’équité avait été respectée avec la présence de tous les candidats sur le plateau avec des temps de parole différents en fonction des mêmes critères qui prévalent aujourd’hui.
Le MLP pense qu’on peut parfaitement organiser plusieurs plateaux pour la même circonscription si, comme Martinique Première le précise, son plateau ne peut prendre tous les candidats.
Compte tenu de l’enjeu de ces élections pour la représentation nationale, le MLP estime que la direction de Martinique Première commet une faute professionnelle et déontologique.

Cette attitude ne peut que freiner l’électeur, provoquer encore plus d’abstention et faire monter le vote extrémiste. En effet, les candidats retenus sur le plateau sont des « notables élus » dont hélas, la compétence peut légitimement être mise en question par ce même électeur qui voit l’état du chômage et la déliquescence de notre société martiniquaise…

Le MLP regrette qu’une chaîne publique reflète le monopole de la pensée unique au moment où la gauche arrivée au pouvoir est sensée représenter la démocratie dans toute sa diversité sociale, culturelle, économique et professionnelle.
Le MLP demande à tous les électeurs et électrices de la Martinique de rester vigilants face à de telles méthodes liberticides, qui mènent droit à une société bâillonnée.
Le MLP demande aux électeurs et électrices de voter, sans céder à la pensée unique, malgré les pressions médiatiques de Martinique Première.



Philippe PETIT
Président du MLP
Candidat dans la circonscription Sud

PS : Philippe PETIT rappelle qu’il est membre officiel du bureau national de « La Gauche Moderne » présidé par le sénateur Jean-Marie BOCKEL, et qu’il est soutenu officiellement à cette élection par les partis politiques suivants : Le « Nouveau Centre » présidé par le député Hervé MORIN et le « Parti Radical » présidé par le député Jean-Louis BORLOO.