ELECTIONS LEGISLATIVES les 10 et 17 juin 2012

et 3 juin pour les circonscriptions des Français de l'étranger


Les candidats de la Gauche Moderne aux élections législatives de 2012

Isabelle DECHAUME : Un virage important pour la candidate Parti radical

5ème circonscription. Un virage important pour la candidate Parti radical – UMP. Le local du rassemblement

En inaugurant son local de campagne à Chalon-sur-Saône, Isabelle Dechaume et Antoine André (PR-UMP) ont aussi sonné l’heure de l’union à droite.

Gauche moderne, Parti radical, Nouveau centre, UMP : les différentes couleurs soutenant la majorité présidentielle étaient toutes présentes vendredi matin, pour l’inauguration du local de campagne d’Isabelle Dechaume, candidate aux élections législatives dans la 5 e circonscription.

Compliquée

« Je souhaite que ce soit une permanence qui reflète l’union que nous avons réussi à créer sur cette circonscription. Maintenant qu’elle est faite, on dit que c’est évident, mais il y a quelque temps de ça… Travaillons avec cette union pendant cette campagne. Je compte sur vous. »

Une campagne que la candidate souhaite bien évidemment remporter. « Je ne suis pas là pour faire de la figuration. » Mais avec une vraie humilité, Isabelle Dechaume reconnaît que ce ne sera pas facile. « Vu le découpage, cette élection va être compliquée, nous confiait-elle à l’issue de la réunion. En même temps, je ne suis pas persuadée qu’un secteur entier vote dans le même sens. » Et la candidate fait l’analyse suivante : « Je vais être très présente à Montceau, sur les marchés, avec l’appui d’Antoine André. Moi, j’ai besoin de voir et de me rendre sur place pour prendre les dossiers, pour savoir de quoi je parle. C’est dans ce sens que je suis allée rendre une visite au centre hospitalier. »

L’ancienne adjointe au maire de Chalon, sous l’ancienne majorité, souhaite avant tout transmettre des messages simples. « Mon message essentiel ? Ce que je suis, tout simplement. Mon engagement aussi, ma détermination, et sans être trop naïve, mener cette campagne dans un esprit de rassemblement. Aujourd’hui, les egos, il faut qu’on les mette de côté. C’est pour les gens que l’on doit s’engager. Impérativement. »

Une petite piqûre de rappel à l’intention de ses troupes qu’elle réunira lors des deux prochains grands rendez-vous : le 12 avril avec la venue de Nora Berra à Chalon, et le 19 avril par l’organisation d’un meeting avec la présence d’Yves Jego.

Retrouvez cet article paru le 7 avril 2012 sur le site www.lejsl.com