Cantonales 2011 : Infos et Articles de Presse

ALSACE - Schiltigeim AQUITAINE - Pau nord - Houeillès BOURGOGNE - Dijon 4 HAUTE NORMANDIE - Rouen 6 - Duclair
LANGUEDOC-ROUSSILLON -
Nîmes 5 NORD PAS DE CALAIS - Douai nord-est - Pont a Marcq
PACA - Gap  sud-est - Avignon sud - Nice 12 PICARDIE - St Quentin RHONE ALPES - Chambéry nord

 

Infos - Articles de presse Agenda - Réunions publiques Les Candidats

NORD PAS DE CALAIS - Canton de Marcq : Infos - Articles de presse

Nord > Canton de Pont a Marcq

Titulaire :
Jean-claude Delforge
(La Gauche Moderne)

Suppléante :
Emilie  Allard
(La Gauche Moderne)

Article paru le 5  mars 2011 sur lavoixdunord.fr

Jean-Claude Deleforge et Émilie Allart défendent les couleurs de la Gauche moderne et veulent être à l'écoute du terrain.

Dans le canton de Pont-à-Marcq, Jean-Claude Deleforge de Camphin-en-Carembault défendra les couleurs de la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel, avec sa remplaçante, la Pont-à-Marcquoise Émilie Allart.

Pour la coordinatrice régionale, Brigitte Mauroy, la position du mouvement, créé par l'ancien maire de Mulhouse qui a été secrétaire d'État d'ouverture du gouvernement Fillon est claire : « Nous faisons partie de la majorité au sein de laquelle nous avions l'ambition d'être le moteur social du gouvernement. » Elle cite ainsi la création du RSA et la réforme des retraites, nécessaire selon elle. Bémol cependant : le virage à droite de l'UMP face au risque représenté par le Front National. Ce préambule posé, Jean-Claude Deleforge, sexagénaire, technicien dans une banque, délégué FO et administrateur de la caisse d'allocations familiales, décline les grands thèmes de sa campagne : emploi, éducation scolaire et sportive, insertion des handicapés, prise en charge de la dépendance. Sur le premier thème, il plaide pour une simplification des aides à la création d'entreprises et pour le développement « d'une alternative au travail à caractère social ». En matière d'éducation, il défend plus d'égalité qui pourrait passer par le financement de cartables numériques pour les élèves. Quant à l'éducation sportive, c'est une manière, selon lui, d'éviter les incivilités et d'inciter au respect. L'accompagnement, il veut aussi en faire un de ses fers de lance : pour les personnes dépendantes et aussi les handicapés tant au niveau de l'accessibilité des lieux publics que de leur insertion dans la vie économique et sociale. Le Camphinois n'est pas insensible, non plus, aux questions de santé, évoque le mal être au travail qui peut être cause de maladie avec, de surcroît, la crainte de voir émerger un système de soins à deux vitesses qui risque de contraindre « les gens qui n'ont pas de mutuelle à laisser tomber... »
Plus d'efficacité

« Je pars confiant », affirme celui qui dénonce une « certaine inertie du PS » et définit le mouvement qu'il a rejoint comme social libéral tout en affirmant son ancrage à gauche. « Mais, si on veut partager les richesses, il faut en générer il faut aider à la création d'emplois sans tirer sur les entreprises. » Partisan de la discussion, il a le sentiment que « les politiques passées se sont faites au détriment de la population, sans avoir su anticiper les problèmes. » Émilie Allart, salariée de l'UFCV, prouve du haut de ses trente printemps, que la jeune génération s'intéresse à la politique et souhaite apporter un sang neuf. Ce qui intéresse, notamment, cette mère d'un bambin de trois ans et demi, c'est le développement de structures d'accueil pour les tout petits avec des horaires flexibles pour aider les parents qui travaillent ou qui doivent faire face à un imprévu. Ce qu'elle pointe également du doigt, dans sa commune, c'est le manque d'aires de jeux. On l'aura compris, son principal cheval de bataille, c'est le « bien être des tout petits ». Un thème que Jean-Claude Deleforge élargit à l'ensemble des actions du Département qu'il juge « pas assez fortes » pour « cibler efficacement les problèmes urgents ». Ce pour quoi, il préconise « la création d'un comité de travail permanent avec les acteurs de la vie associative », afin de soutenir leurs actions sur le terrain.

Retrouvez cet article paru le 5  mars 2011 sur lavoixdunord.fr

Profession de foi de Jean-Claude Delforge et Emilie Allard

Bulletin de vote de Jean-Claude Delforge et Emilie Allard


Tract de campagne de Jean-Claude Delforge et Emilie Allard

Affiche de Jean-Claude Delforge et Emilie Allard